W l'Agence
vous accompagne

06 98 25 45 11

Les lunettes des Français : beaucoup trop chères


Un marché « peu concurrentiel, opaque et cher ». Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, publié mardi 17 septembre, la Cour des comptes critique sévèrement le fonctionnement du marché des lunettes et des prothèses auditives. Alors que les dépenses pour ces appareils ont augmenté de 69 % entre 2000 et 2011, elle estime que l’Assurance-maladie se désintéresse à tort de la régulation de leurs tarifs.

  • Des prix trop élevés

Le prix payé par les Français est « plus de deux fois supérieur à la moyenne des quatre grands pays voisins », calcule la Cour. En cause : « des critères de détermination des prix opaques, une comparaison des prix très malaisée et une concurrence entre les principaux producteurs limitée ». Les magistrats plaident pour le développement des achats sur Internet et en grande surface, marginaux en France alors qu’ils ont fait baisser les prix à l’étranger.

Les marges des opticiens sont trop élevées aux yeux de la Cour qui note : « Au total, pour une paire de lunettes, la marge brute moyenne serait supérieure à 300 euros, mais pourrait excéder 600 euros pour une monture de créateur avec verres progressifs à options. »

La pratique de « l’ajustement », qui pousse les opticiens à proposer les paires de lunettes au prix maximum couvert par leur complémentaire, revient in fine à fairepayer les assurés, par l’intermédiaire de leurs cotisations, remarque-t-elle.« L’équilibre économique d’un point de vente serait ainsi atteint par la vente de deux à trois paires de lunettes par jour ouvré en moyenne », note le rapport, qui relève l’explosion du nombre d’opticiens, passé de 10 000 en 2000 à 23

Pour voir le contenu complet, partager cette page en cliquant sur un des boutons ci-dessous